Téléphone 04 90 93 47 76

Qui sommes nous?

Son historique

Le CIDFF du Pays d'Arles, association loi 1901, a été créé en 1984. La vocation initiale du CIDFF est d'informer les femmes sur leurs droits avec pour objectif transversal la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes.
Exclusivement dédié à l'information juridique lors de sa création, le CIDFF du pays d'Arles s'est peu à peu préoccupé de l'insertion sociale et professionnelle des femmes, de leur santé (notamment en matière d'information et de prévention) et, de plus en plus, de l'accueil des femmes victimes de violences au sein du couple, toujours dans un souci d'égalité.
Le CIDFF du Pays d'Arles est passé progressivement de 2 informatrices bénévoles en 1984 à 5 salariées en 2014.

Les services du CIDFF s'engagent à

Le CIDFF du Pays d'Arles exerce une mission d'intérêt général confiée par l'État dont l'objectif est de favoriser l'autonomie sociale, professionnelle et personnelle des femmes et de promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes. Le CIDFF informe, oriente, accompagne tout public et en priorité les femmes, de manière gratuite et confidentielle, dans les domaines de l'accès au droit, de la lutte contre les violences sexistes, de l'emploi, de la santé et de l'éducation et citoyenneté.

Son territoire

Le CIDFF du Pays d'Arles couvre l'arrondissement d'Arles qui compte 36 communes (dont 4 de plus de 10 000 habitants : Arles, Saint-Martin de Crau, Châteaurenard, Saint-Rémy de Provence). Le territoire du Pays d'Arles s'étend sur 2284 km², soit 45% de la superficie du département.
Le CIDFF est la seule structure du Nord des Bouches du Rhône à être identifiée " référent violences " et être en charge des missions de coordination des acteurs locaux et de mise en place de dispositif de lutte contre les violences au sein du couple. Il accomplit cette mission sur le ressort du Tribunal de Grande Instance de Tarascon.

Son équipe pluridisciplinaire

L'équipe est composée de :

  • D'une directrice en charge des ressources humaines et des relations extérieures (communication, partenariat, mise en place des actions, projets). La directrice est assistée dans ses fonctions par une secrétaire-comptable chargée également de l'accueil du public.
  • De 3 juristes qui assurent des permanences d'accès au droit généraliste, et d'accès aux droits des étrangers "point d'appui", l'une d'entre elles est spécifiquement en charge des missions de référent violences.

Le CIDFF s'adjoint, en outre, les services d'une psychologue pour les femmes victimes de violences (entretiens individuels et animation des groupes de parole), et une autre psychologue qui anime les ateliers jeux dédiés aux parents et enfants en difficultés, d'une expert-comptable, d'un commissaire aux comptes et des membres du conseil d'administration.

Nos partenaires